Home > Services > Métabolisme

Métabolisme

 

Des tests in-vitro et in-vivo ont été développés pour étudier les effets pharmacologiques et nutritionnels de molécules sur l’homéostasie des glucides et des lipides

 

 

 

Technologie

 

  • FPLC Akta® 
  • Glucomètre
  • Cages métaboliques (Penlab®-Bioseb)

 

 

 

Test 1 : Homéostasie lipidique

 

  • Séparation de lipoprotéines par FPLC


Technique de gel filtration qui permet de séparer les différentes classes de lipoprotéines en fonction de leur taille et de déterminer après dosage la répartition du cholestérol et des triglycérides.La caractérisation d’une hypercholestérolémie associée aux lipoprotéines athérogènes (LDL) ou anti-athérogènes (HDL) pourra être réalisée.

 

  • Dosage de biomarqueurs


HDL-C, LDL-C, Cholesterol total
AGL, TG, Glycérol
CETP activity
Insuline, Glucose
Adiponectine
Marqueurs d’inflammation (technologie Luminex)
 
Marqueurs de synthèse (lathostérol) et d’absorption (phytostérols) du cholestérol – plasma/fèces – GC-MS
Acides biliaires (CA, CDCA, DCA, LCA, UDCA) –plasma/fèces – GC-MS

 

 

gfgf

 

Test 2 : Homéostasie glucidique

 

Test de tolérance au glucose

 

  Lorsqu’un bolus de glucose entre dans la circulation, la capacité du corps à normaliser la glycémie dépend d’une réponse métabolique complexe impliquant la sécrétion d’insuline par le pancréas, l’arrêt de production de glucose par le foie et la captation périphérique après stimulation par l’insuline. 

sggs

Différents tests aident à identifier les voies altérées:

-  une réponse anormale à une injection intrapéritonéale de glucose (IPGTT) reflète une anomalie de la sécrétion d’insuline ou d’une altération de sensibilité à l’insuline

-  Une administration orale de glucose (OGTT) évalue l’intégrité de la sécrétion d’insuline en réponse aux incrétines (GLP1 et GIP)

 


 

 

dfssd

Test 3 : Cages métaboliques

 

  • Dépense énergétique

La dépense énergétique est évaluée par calorimétrie indirecte par la mesure de la consommation d’O2 et la production de CO2 grâce à des capteurs très sensibles. Le rapport d’échange respiratoire (RER ; qui définissent la préférence de carburant entre le glucose et métabolisme des lipides) et la production de chaleur peuvent être calculés.

La consommation alimentaire et hydrique peut aussi être suivie ainsi que l’activité de l’animal (actimètre IR)

 

  • Collecte d’urine et de fèces

L’urine et des fèces sont collectés dans des cages métaboliques spécifiques.

 

 

 

Modèles animaux:

 

  • Modèle d’hypercholestérolémie : 

Cobaye sous régime riche 0.16% cholestérol

 

  • Modèle de souris hypercholestérolémiques

LDLr -/-, ApoE-/-

 

  • Modèle de syndrome métabolique Hamster doré sous régime 60% fructose


  • Modèle de diabètes

Diabète de type 2 : Souris ob/ob, souris db/db sur fond C57BL6 J ou KS

Diabète de type 1 : Souris Streptozotocin (destruction des cellules beta)

 

  • Modèle de crises d’hypoglycémie

Rat